A quels moments faut-il miser ?

A quels moments faut-il miser ?

Que vous fassiez du cash game ou des tournois, il est important de choisir les moments propices pour miser. Nous allons voir dans cet article les différents cas de figures, dans lesquels vous pouvez augmenter la mise de départ.

Valoriser une forte main

Tout d’abord, si vous avez de bonnes cartes en main, il est tout naturel de vouloir miser dès le départ pour faire augmenter le pot. En l’occurrence, vous pouvez faire cela en pré-flop quelle que soit votre position. Toutefois, rappelez-vous qu’il est important de varier votre façon de miser et de jouer. De plus, miser trop pourrait effrayer les autres joueurs. Si vous avez une forte main du style une paire de rois, le but est en effet que certains joueurs vous suivent.

Après votre mise en pré-flop, vous pouvez continuer à miser au flop, à la river et la turn, toujours pour faire augmenter le pot. Attention toutefois si un joueur vous relance après le flop ou la river, il pourrait avoir toucher quelque chose. Dans ce cas, vous devez analyser la situation et estimer vos chances de l’emporter.

Bluffer

bluff

Vous pouvez également relancer si vous voulez bluffer. Toutefois, faites attention car ceci est risqué. En l’occurrence, c’est déconseillé si vous êtes un des premiers à parler. En effet, les joueurs placés après vous ont peut-être un excellent jeu. En parallèle, si un joueur a déjà relancé pré-flop, cela signifie sans doute qu’il a une forte main. C’est alors un très mauvais moment pour bluffer. Toutefois, si vous avez le bouton et les joueurs ont seulement suivi, vous pouvez lancer un bluff et relancer. Si tous se couchent, vous avez gagné votre pari. Si l’un d’entre eux relance, continuer le bluff devient très risqué. Enfin, si quelques joueurs suivent, vous pouvez continuer votre bluff. Gardez toutefois des mises cohérentes après le flop, la river et la turn, si vous voulez rester crédible.

Prendre le pot

Vous avez le bouton ou êtes petite blinde et personne n’a suivi ? Alors vous pouvez relancer fort pour vous emparer du pot. Si le joueur en grosse blinde se couche, vous remportez le pot. S’il vous suit, vous pourrez aviser de la suite selon le flop et vos cartes.

De manière générale, nous vous conseillons de varier votre façon de miser. De plus, sur le long terme, l’idéal est de limiter le bluff et donc de miser ou relancer avec des mains correctes.

nunc efficitur. Lorem vel, diam tempus Nullam id, ut commodo odio commodo